Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nouvel An chinois à Buenos Aires

Nous pensions voir des énormes dragons mus par des dizaines de pattes sans tronc, nous avons vu des magasins remplis à ras bord ! Le quartier chinois de Buenos Aires, situé à Belgrano, le long de la voie ferrée qui traverse la rue Juramento, s’était tout de même paré de milliers de lampions rouges qui se balançaient au gré des vents dans la chaleur torride de cet après-midi d’été.

quai.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais pour le côté festif et processionnel, soit nous nous sommes trompés d’heure, soit il n’était guère présent ! Sur deux podiums toutefois se succédaient des petites démonstrations d’arts martiaux et de musique (le groupe qu’on a vu était d’ailleurs coréen, à croire qu’il est difficile de trouver un groupe de musique traditionnelle chinoise à Buenos Aires).

Du coup, nous avons fait comme tout le monde, nous avons dévalisé les boutiques et supermarchés chinois : jus de lychee, bonbons au miel, porte-baguettes, diffuseur d’encens en forme d’éléphant, Sushis (saumon fumé, philadelphia, mangue et avocat, mmmm !) et fortune cookie !

nuit1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 A la nuit tombée, les rues du quartier chinois ne désemplissaient pas ; enfin, la chaleur était plus supportable ; on courrait vite pour sauter dans un bus de la ligne 15, par bonheur climatisé, et 40 minutes plus tard, une dégustation bien méritée des petits sushis chinois !

nuit2.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quant au fortune cookie, il a dit ça : « tu voyageras en de nombreux endroits ».

C’est pas faux, je commence dans moins d’un mois en Colombie ;-)

Ca alors est-ce qu’un petit bout de papier dans un gâteau serait en mesure de vraiment prédire mon avenir ? 

Commentaires

  • Ton petit bout de papier peut aussi prédire le passé ...

    Et après la Colombie ???

Les commentaires sont fermés.