Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nom d'une pipe !

Un hommage sans queue ni tête à Magritte

Un serveur en chemise blanche plisse des yeux et lit « Aqui la patria florece », puis laisse passer la jeune femme à l’arrosoir, car sans nul doute le fleurissement requiert l’eau nourricière même servie en espadrilles, et décaties et dépoussiérées à l’eau de javel.

La ville murmure un empoisonnement au chlore, mais bon dieu, moi j’étouffe de l’homme à la pipe ! Pourquoi là sur mon esquina créatrice, fallût-il que le barbu à lunettes sortît son jouet, sa drogue amie. Pipe, bon sang, mais pipe au moins contre le sens du vent !

Les commentaires sont fermés.