Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dans les champs de mandarines

Dans les champs de mandarines flotte un parfum sucré,
On y arrive à la rame en chantant des complaintes
A l’être aimé, on en repart toujours le cœur léger.

Dans les champs de mandarines, on voit les montagnes à l’horizon
et le chant de l’épervier agite les feuillages
et tous les fruits à l’unisson.

Dans les champs de mandarine, la barque dans mon dos,
J’ai posé ma main sur ta poitrine et sur ton cœur, mon nom.

C’est fou l’amour, as-tu murmuré, en mordant la mandarine,
« Amor, amor », des fruits comme des soleils,
J’ai cueilli le jus sucré au bord de tes lèvres.

Les commentaires sont fermés.